valerie

« J’accompagne mes collègues dans une juste vision d’eux-mêmes. »

Une coach stimulante

Valérie est passionnée par l’humain, et cela oriente toute sa vie. Cela s’exprime de manière assez évidente dans son poste de directrice carrières et talents, mais pas seulement. Au tout début de sa vie professionnelle, elle avait déjà choisi d’accompagner des jeunes sur le chemin de la connaissance. Elle a été professeure de français au collège et au lycée pendant trois ans, avant de se reconvertir. Aujourd’hui, elle est titulaire d’une formation de coach professionnelle, grâce à laquelle elle a acquis des compétences pour « accompagner ses collègues dans une juste vision d’eux-mêmes ». L’expression n’est pas employée à la légère. Pour Valérie, accompagner à la juste vision de soi, c’est guider une recherche mêlant les aspects personnels et professionnels, ce que l’on projette, ce que l’on croit être capable de faire, et la réalité.
L’accompagnement, sous toutes ses formes et auprès de toutes les générations, semble être une vocation pour Valérie. Depuis quelque temps, avec son mari, elle a fait le choix d’accompagner des jeunes couples à la préparation au mariage, l’étape ultime avant de s’engager l’un envers l’autre. Après dix-neuf ans de mariage, ils ont tous les deux décidé d’endosser ce rôle de témoins. Elle précise : « Nous apportons quelques touches de notre expérience, nous sommes à côté d’eux sans être sachants, mais nous partageons la conviction que la vie de couple, ça se travaille. »

Accompagner dans le questionnement de soi

Bref, Valérie n’économise pas son temps pour aider chacun à trouver son chemin. Elle participe également aux tables rondes d’orientation dans le collège – lycée de ses trois filles. Sa volonté d’aider les autres à grandir et à faire les bons choix s’applique bien sûr aussi à elle-même et à ses proches, même si elle reconnaît que, « quand il s’agit de ses propres enfants, c’est toujours plus complexe ». Sa recette, c’est d’es-sayer de « les mettre dans une situation de questionnement, d’être à côté d’elles et en même temps de les laisser faire leurs propres choix et même se tromper ». En mère attentive, elle reconnaît qu’elle espère que ses filles sauront « rester elles-mêmes tout en s’engageant pour la société ». Elle montre déjà l’exemple.