Notre client

Le Centre de recherche du Commissariat aux Energies Alternatives (CEA) fait confiance à ENGIE Cofely depuis 2009 pour réaliser les prestations de maintenance technique sur son site de Cadarache à Saint-Paul-lez-Durance.

Le Centre de recherche et de développement de Cadarache est l’un des plus importants d’Europe dans les domaines de l’énergie nucléaire, les nouvelles technologies de l’énergie et la biologie végétale.

Sur ce site de près de 1700 hectares, on peut trouver :

  • 20 installations nucléaires de base (INB),
  • 1 installations nucléaires de base (INB) en construction le RJH,
  • 1 installation nucléaire de base secrète (INBS) pour la Marine Nationale,
  • 35 installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE),
  • 3 établissements recevant du public (ERP)
  • 5 000 personnes travaillent à Cadarache.

Notre accompagnement

Expert de la maintenance des sites à haut niveau d’exigence, ENGIE Cofely réalise des prestations de maintenance préventive et corrective dans plusieurs domaines.

  • le domaine mécanique : les groupes électrogènes, les moyens de manutention mobiles, les portes et portails automatiques, l’air comprimé et respirable, les réseaux de gaz, les portes coupe-feu, les ponts roulants, les équipements de surveillance de radioprotection.
  • le domaine HVAC: le froid industriel, la climatisation, la ventilation nucléaire, la production et la distribution de réseau de chaleur et la plomberie.
  • le domaine électrique : la distribution des boucles énergétiques HTB, HTA, les courants forts, les courants faibles, les onduleurs, les chargeurs et l’éclairage.
  • Le domaine de la production et de l’efficacité énergétique: chaufferies et réseau de chaleur d’eau surchauffée, chaufferies traditionnelles, démarche efficacité énergétique, plan de progrès.

Nos engagements

  • Réduction de plus de 8% des consommations énergétiques du site,
  • Réalisation de 100% de la maintenance préventive (programmée)
  • Réalisation d’un plan de progrés annuel
  • Veille technique et technologique
  • Digitalisation à 100% du reporting des activités de maintenance,
  • Déploiement d’une supervision énergétique permettant la désagrégation des courbes de charge des bâtiments et leurs modélisations analytiques.