Un réseau de chaleur inédit qui confirme son efficacité énergétique et environnementale

Près d’un an après sa mise en service, le réseau de chaleur de Pont-à-Mousson confirme ses performances industrielles : 14 bâtiments publics et privés de la Ville de Pont-à-Mousson sont alimentés en eau chaude sanitaire et en chauffage soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2 856 habitants.

Pont-à-Mousson : une Ville concrètement engagée pour le développement de l’économie circulaire et sa transition énergétique

A l’heure de la raréfaction et de l’augmentation des coûts liés aux énergies fossiles, le réseau de chaleur urbain de la Ville de Pont-à-Mousson est le témoin concret de l’engagement de la Collectivité pour l’économie circulaire, la maîtrise des impacts des activités économiques sur le climat et enfin pour des dépenses énergétiques maîtrisées.

Fort de l’expertise d’ENGIE Cofely pour l’exploitation du réseau et de SUEZ pour la fourniture du biogaz, ce réseau représente aujourd’hui pour la Ville :

  • 85 % des besoins des bâtiments raccordés couverts par les énergies renouvelables soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2 856 habitants (19,3% de la population de Pont-à-Mousson),
  • 2 720 tonnes de CO2 évitées / an soit l’équivalent des rejets de CO2 générés par la circulation du parc automobile de la ville pendant plus de 3 ans,
  • 10 % de réduction minimum sur la facture énergétique.

La double performance énergétique et environnementale d’un réseau inédit

L’eau circulant dans le réseau de chaleur est chauffée grâce au biogaz issu de la fermentation des déchets eux-mêmes issus de l’Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) exploitée par SUEZ à Lesménils.
D’abord par cogénération : la chaleur du moteur alimenté au biogaz pour fabriquer de l’électricité est récupérée et dirigée vers la chaufferie. Cet été, l’eau chaude sanitaire fournie aux bâtiments raccordés a été chauffée exclusivement par cogénération.

Lorsqu’il fait très froid, l’énergie produite par cogénération est complétée par celle des deux chaudières de la chaufferie, directement alimentées en biogaz. Ainsi les outils de valorisation énergétique permettent de valoriser 100% du biogaz produit sur le site.

Une solution innovante et collaborative classée parmi « les grands projets nationaux de l’ADEME »

Entre les bâtiments mussipontains consommateurs de cette énergie verte et renouvelable et l’ISDND de Lesménils courent près de 7 km de réseau. C’est ENGIE Cofely qui a assuré la construction du réseau et qui l’exploite aujourd’hui. ENGIE Cofely est en effet délégataire de la Délégation de Services Public pour le financement, la réalisation du réseau de chauffage urbain et la distribution de la chaleur auprès des abonnés pendant 27 ans. Le coût total du projet porté par ENGIE Cofely est de l’ordre de 5 millions d’euros dont 1,9 millions financés par le Fonds Chaleur de l’ADEME et 300 000€ par le FEDER. La création du réseau de chaleur de Pont-à-Mousson est cofinancée par l’Union européenne. L’Europe s’engage en Lorraine avec le Fond européen de développement régional.

En France, le chauffage des bâtiments représente 20% des émissions françaises de CO2 et 30 % de la consommation d’énergie. Le développement de réseaux de chaleur urbains alimentés par du biogaz s’inscrit dans les objectifs nationaux de 23% de part des énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie d’ici 2020. A travers ce partenariat, SUEZ et ENGIE Cofely développent des solutions innovantes pour enrichir le mix énergétique de la ville de Pont-à-Mousson et accompagnent la transition énergétique du territoire.

A propos d’ENGIE Cofely

ENGIE Cofely est un des leaders de la transition énergétique en France. Société de services en efficacité énergétique et environnementale, ENGIE Cofely propose aux entreprises et aux collectivités des solutions pour mieux utiliser les énergies et réduire leur impact environnemental. Son expertise repose sur des savoir-faire inscrits dans la durée : l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments, la production locale d’énergies renouvelables, la maintenance multitechnique et le Facility Management. ENGIE Cofely emploie 12 000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros en 2016. ENGIE Cofely fait partie du Groupe ENGIE qui est l’un des premiers énergéticiens au niveau mondial.

A propos de SUEZ

Nous sommes à l’ère de la révolution de la ressource. Face à l’augmentation de la population mondiale, l’urbanisation croissante et la raréfaction des ressources naturelles, sécuriser, optimiser et valoriser les ressources est indispensable pour notre avenir. SUEZ (Paris SEV, Bruxelles : SEVB) dessert 58 millions d’habitants en services d’assainissement et réutilise 882 millions de m3 d’eaux usées. SUEZ valorise également 16,9 millions de tonnes de déchets par an et produit 3,9 millions de tonnes de matières premières secondaires et 7 TWh d’énergie locale et renouvelable. Enfin SUEZ évite à ses clients l’émission de 9,5 MtCO2e d’émissions de GES. Avec 83 921 collaborateurs, SUEZ présent sur les cinq continents est un acteur clé de l’économie circulaire pour la gestion durable des ressources. En 2016, SUEZ a réalisé un chiffre d’affaires de 15,3 milliards d’euros.

Contacts presse : 

Ville de Pont-à-Mousson
Michael STECKMANN
Directeur de cabinet
03 83 81 66 34
michael.steckmann@ville-pont-a- mousson.fr

ENGIE Cofely
Fahima TABI
Responsable communication
06.37.26.18. 50
fahima.tabi@engie.com

SUEZ
Anne-Laure MEYER
Directrice Communication Nord-Est
06.81.52.66.59
anne-laure.meyer@sita.fr

Télécharger Imprimer