Coup d'envoi
Coup d'envoi

Coup d'envoi

Derniers gros travaux terminés, températures en chute libre, clients en pleine activité : pas de doute, l’automne est là et n’est plus en pente douce. Et qui dit nouvelle saison dit nouveau TeaM !

Pour ce numéro, nous avons choisi un enjeu clé : la collecte, la gestion et l’exploitation de la donnée. Son histoire est d’ailleurs le sujet de notre Brief automnal.

L’avènement du digital nous pousse en effet à changer de paradigme. Chez ENGIE Cofely, cela se traduit par la collecte et le traitement prochainement de plus de 50 millions de données par jour pour améliorer votre confort et la qualité de nos services. Températures, qualité de l’air, hygrométrie, comportement du bâtiment et des usagers… nous traitons en effet une large diversité d’informations pour améliorer notre performance opérationnelle.

L’ère de la donnée nous permet notamment de passer d’une approche curative à une approche prédictive, facilitant une consommation « juste utile », plus écologique et économique, mais sans jamais transiger sur le confort.

Pour en parler, nous nous entretiendrons avec Ludovic Marchant, directeur de site à l’Aren’Ice (Cergy). Avec notre Quinziste automnal, nous parlerons notamment de la mise en place du BIM (Building Information Modeling), que nous expérimentons avec la patinoire du Val d’Oise. Ce sera l’occasion d’échanger sur les enjeux et les bénéfices d’une telle démarche.

Cette cinquième édition nous permettra également d’aborder divers sujets comme le géoréférencement des réseaux de chaleur, la féminisation des métiers techniques, la mise en place de nouvelles applications mobiles, le déploiement de nouveaux objets connectés, etc.

Et, comme à son habitude, TeaM ne manquera pas de vous réserver quelques surprises…

Bonne lecture !

Thierry Lahaye
Directeur des Opérations

Le quinziste de l'automne

L’automne tirant sur sa fin, l’équipe TeaM s’est dit qu’un petit tour sur la glace serait de circonstance. Une fois nos patins chaussés, nous avons glissé à la rencontre de Ludovic Marchant, directeur de l’Aren’Ice à Cergy, avec qui nous avons échangé sur le BIM Exploitation, qui vient d’être mis en place sur le site.

TeaM : Bonjour Ludovic, pouvez-vous nous présenter l’Aren’Ice ?

Ludovic Marchant : L’Aren’Ice est un complexe sportif et culturel de 15 000m2 dédié aux sports de glace et situé à Cergy, aux portes de Paris. Il a officiellement ouvert ses portes au public il y a deux ans, en novembre 2016. Animé par l’UCPA, il propose 2 patinoires olympiques. Il héberge également le Centre National de Hockey sur Glace et propose des salles de séminaires… c’est vraiment un équipement sportif hors normes. Mais nous accueillons aussi des scolaires, des jeunes et des familles. En résumé, l’Aren’Ice est un espace qui répond à des usages multiples. C’est un pôle d’excellence pour le hockey en France, un lieu de référence pour la pratique des sports de glace mais aussi un lieu de spectacle avec ses shows et ses événements sportifs.

TeaM : Un équipement à la pointe de la technique aussi ! Que pouvez-vous nous dire sur votre démarche BIM ?

LM : Cette démarche a été initiée avec ENGIE Cofely, qui est en charge de la maintenance du site. Nous souhaitions bénéficier d’une exploitation-maintenance encore plus précise, pour délivrer le meilleur service à nos visiteurs et à nos clubs de sport résidents (hockey et patinage). ENGIE Cofely nous a présenté le concept du BIM et a proposé de nous accompagner dans sa mise en place. Convaincus de l’intérêt de la pratique, nous avons tout de suite accepté !

 

Cadrage

DECLARATION DE VOS INSTALLATIONS : IL Y A DU NEUF !

Cet été, la règlementation applicable aux installations de combustion (chaufferies traditionnelles, biomasse, GPL, etc.) a été revue par notre gouvernement et cette mesure pourrait bien vous concerner…

Qu’est-ce qui change ?

La principale implication de cette refonte concerne la baisse du seuil de la déclaration de vos installations de combustion : de 2 MW à 1 MW.
En effet, si vous disposez d’une installation dont la puissance thermique est comprise entre 1 et 2 MW, sachez qu’elle est donc désormais soumise à déclaration.

Quelles démarches sont à effectuer ?

Si vous êtes propriétaire d’une installation de ce type, vous devez déclarer votre installation auprès de l’autorité préfectorale en ligne à partir du 20 décembre 2018. Si vous effectuez ces démarches avant le 20 décembre 2019, vous bénéficierez d’un planning de conformité allant de 1 à 6 ans.

Mais attention ! Si vous dépassez ce délai, votre chaufferie sera considérée comme « neuve » et ne disposera d’aucun délai pour se mettre en conformité.

Vous avez des questions ? Cela vous paraît encore un peu flou ?

Nos équipes sont à votre disposition pour vous fournir des informations complémentaires, vous accompagner dans la mise en conformité de vos installations ou leur redimensionnement au juste utile.

Le brief

Découvrez la véritable histoire de la data

La data est au centre de l’actualité économique, la collecte d’informations et de données n’a pourtant rien de nouveau. C’est l’arrivée de la technologie qui a fait exploser la quantité de données produites et la nécessité de moyens pour les stocker et les gérer.

De la tabulatrice à cartes perforées à l’intelligence artificielle en passant la cyber sécurité, la smart city et la blockchain, TeaM vous propose un dossier thématique qui vous dit tout sur l’histoire de la donnée !

Au coeur de la mêlée

  • INDUSTRIE Féminiser les métiers techniques, un enjeu pour Renault
  • COLLECTIVITÉS Une 9e édition pour les Prix Énergies Citoyennes
  • SANTÉ Les IoT s'invitent dans les établissements de santé !
  • TERTIAIRE PUBLIC BIM : Faire du neuf avec du vieux !
  • TERTIAIRE PRIVÉ Soyez tranquilles, on s'occupe de tout !
  • HABITAT CityLity facilite le quotidien de 35 000 parisiens !

Disposer d’équipes techniques qui reflètent la diversité est une source de richesse pour Renault. La féminisation de ses métiers est bien un enjeu pour la marque au losange. Laura et Morgane en sont la preuve !

Toutes deux sont responsables d’activité chez ENGIE Cofely et occupent des fonctions de management technique pour le constructeur automobile. Laura a la responsabilité de prestations multitechniques (serrurerie, tuyauterie, métallurgie et chaudronnerie) sur le site de Lardy (Essonne). Morgane, quant à elle, supervise l’ensemble de la maintenance des installations de haute tension et de la production et distribution du chauffage sur le site de Guyancourt (Yvelines).

La mixité des métiers techniques dans un environnement à forte représentation masculine mobilise des compétences complémentaires. En effet, au-delà de leur expertise technique, Laura et Morgane s’imposent avec leur exigence, leur forte implication et leur approche managériale. Elles font également preuve de réactivité et d’un sens affirmé du service en proximité avec le client, des compétences qui créent une vraie différence pour l’industriel automobile.

Côté actu, Renault a récemment renouvelé sa confiance en ENGIE Cofely et sa filiale ESEIS. La gestion des ressources humaines, les enjeux RSE partagés, mais aussi la diversité de nos équipes, ont contribué à ce succès.

Depuis 2009, les Prix Énergies Citoyennes récompensent les initiatives locales en faveur de la transition énergétique. Cette année, ils ont été décernés à La Maison des Océans avec une petite nouveauté…

En effet, cette année les Prix étaient ouverts à un plus large public de potentiels candidats. Établissements publics locaux, syndicats, hôpitaux, universités et bailleurs sociaux ont pu concourir aux côtés de collectivités, structures intercommunales, départements et régions.

Et le jury indépendant, composé d’experts, d’associations d’élus et de médias, présidé par Bettina Laville, Conseiller d’État, Présidente et fondatrice du Comité 21, a dû faire son choix parmi 44 dossiers !

12 collectivités, syndicats ou établissements publics, dans 4 catégories, ont été désignés lauréats de cette édition. Un Prix Coup de Cœur du Jury et un Prix Spécial du Jury ont également été décernés.

Retrouvez les 44 projets candidats, l’intégralité du palmarès, les membres du jury ainsi que la cérémonie de remise des prix sur le site officiel de l’événement !

La qualité de l’air intérieur présente un véritable enjeu pour les établissements de santé, en particulier au sein des Zones à Empoussièrement Maîtrisé (blocs opératoires, laboratoires, chambres de réanimation, etc.). Pour toujours plus de sécurité et d’efficacité, des solutions plus innovantes et complètes ont d’ailleurs été imaginées.

Afin de digitaliser ces installations sensibles et faire face aux enjeux de mobilité de plus en plus prégnants, il est désormais possible de miser sur les objets connectés (IoT).

Trois solutions sont en effet proposées par ENGIE Cofely aux établissements de santé : l’installation de capteurs connectés, la mise en place de réduits et le déploiement de compteurs énergétiques.

Le recours aux IoT permet, entre autres, de bénéficier de nouvelles fonctionnalités comme le pilotage (diagnostique et suivi) à distance des installations et l’optimisation des consommations énergétiques. Ces solutions permettent donc de répondre à un triple enjeu de sécurité des occupants, d’optimisation des dépenses et de limitation de l’empreinte écologique.

Plus simple à mettre en œuvre et offrant davantage de transparence : découvrez les solutions digitales qui enrichissent désormais nos offres avec Visionn’air IoT.

Impossible aujourd’hui de concevoir un bâtiment sans avoir recours au « BIM » (Business Information Modeling) ! Mais vous pouvez également, comme la chaufferie de Besançon, « BIMiser » des bâtiments plus anciens…

Une fois construit et tout au long de sa vie, un bâtiment va créer des données pouvant servir à son exploitation. « BIMiser », c’est collecter ces données (volumes, structure, infrastructure, technique, mobilier, etc.) pour alimenter une maquette 3D ultra-précise des lieux.  Cette technique, qui connaît un véritable boom, permet ainsi de faciliter l’exploitation du site et de mieux le valoriser : travaux, maintenance, services aux occupants, gestion patrimoniale etc.

Mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’usage du BIM ne se limite pas aux bâtiments neufs ou récents. Il est aujourd’hui possible de « BIMiser » un parc existant, même s’il est ancien :

  • si vous disposez de plans 2D à jour, le travail consiste à « surélever » les supports existants en 3D
  • si vous disposez de plans 2D qui ne sont pas à jour, un travail complémentaire est alors à effectuer sur place
  • si vous ne disposez d’aucun plan, il faut alors produire intégralement la maquette du bâtiment

Et concrètement, comment on « BIMise » un bâtiment ? A l’aide d’un scanner laser, fixe, sur chariot ou sur sac-à-dos, un technicien parcourt le bâtiment pour capter toutes ses spécificités : c’est le « scan-to-BIM » ! Ces techniques ne sont pas nouvelles mais ont beaucoup évolué ces dernières années. Elles sont désormais plus simples et moins coûteuses à mettre en place. De surcroît, le résultat est de bien meilleure qualité !

Vous avez même la possibilité de « dimensionner le scan », en fonction de l’objectif recherché et du niveau de précision souhaité…

La chaufferie de Besançon a choisi de « BIMiser » sa chaufferie à partir des plans 2D à disposition, complétés d’une partie scan-to-BIM. Le résultat est sans équivoque ! Il est désormais possible d’avoir à tout instant une vision de la performance de la chaufferie et d’en améliorer la qualité d’exploitation.

Vous l’aurez compris. Avec le BIM, même un bâtiment ancien peut devenir intelligent !

Vous souhaitez en savoir plus sur le BIM et les possibilités de numérisation de vos bâtiments ? Contactez nos experts !

Imaginez des charges globales garanties sans mauvaises surprises… C’est désormais possible grâce au nouveau Contrat de Garantie de Charges.

Pour un gestionnaire de patrimoine immobilier, ce contrat garantit un montant de charges fixe dans la durée (12 ou 15 ans). Qu’il s’agisse de l’entretien des matériels, de la consommation d’énergie, de la maintenance des installations techniques ou encore des services (nettoyage, accueil, conciergerie, etc.) : tout est sous contrôle ! Le Contrat de Garantie de Charges lui permet d’anticiper ses dépenses et ainsi optimiser son budget de charges dans la durée, peu importe les imprévus* (changement de prix, inflation, etc.).

Pour pouvoir proposer un contrat de ce type, l’exploitant-mainteneur accompagne le promoteur lors de la conception et la construction du bâtiment. Cela lui permet de pouvoir estimer le montant des charges globales à allouer et donc de s’engager dans la durée. La garantie de charge peut aller jusqu’à couvrir l’obsolescence des équipements installés.

Nexity est le premier à avoir fait confiance à ENGIE Cofely pour l’exploitation des parties communes du siège de L’Oréal à Saint-Ouen. Depuis l’année dernière, gestionnaire et locataire bénéficient d’une visibilité à long terme sur les dépenses liées à l’entretien et à la vie du bâtiment.

Le Contrat de Garantie de Charges, c’est l’assurance d’une gestion de vos actifs immobiliers en toute sérénité.

Vous souhaitez en savoir plus sur ce nouveau contrat ? Contactez nos experts !

 

* A l’exception de certains risques neutralisés (changement de réglementation, d’occupation du bâtiment, en cas de travaux importants…)

Fin octobre, la start-up CityLity et le gestionnaire de biens immobiliers Loiselet & Daigremont ont décidé de déployer une nouvelle application mobile à grande échelle, sur un parc de 150 immeubles du XVe arrondissement de Paris. Accompagnés par une dizaine de prestataires (dont ENGIE Cofely), ils ont pour ambition d’améliorer le quotidien des habitants de ce quartier.

Les relations entre les gestionnaires de biens immobiliers, les habitants des résidences collectives et les prestataires de services gagneraient à être fluidifiées. Défauts d’informations et interactions non optimisées sont en effet souvent pointés du doigt par les parties prenantes.

Il était temps d’agir ! CityLity a donc décidé de s’atteler au problème en développant il y a quelques années une application mobile dédiée à ces enjeux.

Cette interface permet en effet aux habitants de déclarer un incident constaté dans les parties communes de leur lieu de vie (fuite d’eau, ampoule défectueuse, panne d’ascenseur ou de chauffage, etc.) directement au prestataire concerné. Par ailleurs, l’application informe les voisins et leur permet de suivre en temps réel l’état de résolution du problème.

En parallèle, le gestionnaire bénéficie d’une plateforme spécifique centralisant l’intégralité des demandes formulées, optimisant ainsi leur suivi. Il a également la possibilité de partager des documents et informations (travaux, interventions planifiées, événements dans l’immeuble, etc.) aux résidents via l’application. Prévenu davantage en amont et disposant d’une demande enrichie de photos, le prestataire est également en mesure d’intervenir plus rapidement et plus sereinement.

Les 35 000 Parisiens concernés par ce déploiement ont désormais l’assurance que leurs demandes sont prises en charge. Le gestionnaire comme les prestataires affiliés à l’opération sont mobilisés pour leur confort.

Avec CityLity, les relations sont plus fluides et le dialogue est renoué !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

La mi-temps

Douceur et cocooning sont au programme de notre playlist de l'automne sur Spotify

Score

<p>connectées avec 100 000 IoT</p>
25000 installations

connectées avec 100 000 IoT

<p>de données récoltées pour la gestion à distance dans nos 36 salles de supervision</p>
50 millions

de données récoltées pour la gestion à distance dans nos 36 salles de supervision

Fair Play

Au-delà de l'énergie !

Voir la vidéo

ENGIE a imaginé un cycle de conférences mensuelles thématiques avec l’idée qu’il faut se projeter au-delà de l’énergie. En effet, nos solutions adressent évidemment l’énergie et son efficacité, mais pas seulement. Ces conférences sont l’occasion de présenter les enjeux de nos clients et les solutions qui y répondent. Et qui de mieux placé que nos clients et partenaires pour en parler ? En septembre dernier, c’était le Contrat de Performance Energétique qui était à l’honneur, et Olivier Gilbert, directeur de mission chez Unibail-Rodamco-Westfield est venu inaugurer notre nouveau concept.

Ces conférences sont captées et retransmises en direct sur Facebook. Tous les lives et les interviews et vidéos associés sont à retrouver sur la chaîne Youtube d’ENGIE.

Retrouvez dès maintenant la conférence du 10 septembre en cliquant sur le visuel !

La 3e mi-temps

Sample picture

TeaM

Team est produit par la Direction de la Communication et la Direction de l’Expérience Clients d’ENGIE Cofely.
Rédactrice en chef : Céline Forest
Directeurs de la publication : Sophie Cusset et Gaétan Saint John de Crèvecoeur
Crédits photos : Adobe Stock
Illustration : Possum Interactive
Pictos : Freepik & Flaticon

TeaM
Partager la newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir toutes nos newsletters