En juin 2014, la ville de Marseille a décidé de créer une centrale de géothermie marine, au service du développement des territoires et du littoral : une première en France !

Aujourd’hui, la ville de Marseille, ENGIE Cofely et Climespace inaugurent la plus importante centrale de production thermo-frigorifique de la Méditerrannée pour alimenter en chaud et en froid l’ensemble des bâtiments qui lui sont raccordés.

Thassalia s’intègre pleinement dans la transition énergétique avec un mix énergétique intégrant des solutions d’énergies renouvelables sur un territoire urbain en développement.

A terme, la centrale Thassalia transformera la mer Méditerranée en source d’énergie durable pour un territoire de près de 500 000 m² de bâtiments dans la cité phocéenne. Le projet constitue un véritable exemple d’innovation au service de la transition et de l’efficacité énergétique.

Ce projet répond également aux prescriptions environnementales d’Euroméditerranée et aux attentes de l’ensemble de ses autres partenaires dont le Conseil régional de Provence Alpes Côte d’Azur, le Conseil général des Bouches du Rhône, Marseille Provence métropole, la ville de Marseille et les organismes qui soutiennent les solutions en efficacité énergétique : l’ADEME, et le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Thassalia : 1ère centrale française de géothermie marine

Thassalia : 1ère centrale française de géothermie marine