ENGIE Cofely inaugure sa première unité de production industrielle d’hydrogène renouvelable.

Un contexte propice au développement de la filière hydrogène et de ses usages

La France s’est lancée dans un plan de déploiement de l’hydrogène (H₂) au service de la transition énergétique.

Plusieurs grands groupes, dont ENGIE et le CEA, ont positionné l’hydrogène au cœur de leur stratégie le considérant comme le chaînon manquant d’un monde d’énergies totalement renouvelables, en harmonie avec l’environnement.

Plus localement, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé son objectif de devenir leader de la mobilité hydrogène en Europe en accélérant le déploiement de véhicules à pile à combustible et de stations à hydrogène dans toute la région. Ce sont les ambitions portées par le projet Zero Emission Valley .

La ville de Grenoble,  mène une politique engagée depuis plus de 15 ans avec tous les acteurs locaux pour concrétiser d’importants projets d’innovation. L’ensemble des acteurs économiques de Grenoble sont engagés dans 4 pôles de compétitivité qui fédèrent l’ensemble des projets de développements et d’innovations, dont le Pôle TENERRDIS sur les Energies Renouvelables.

Le Pôle TENERRDIS pilote et coordonne le projet HyWay avec ses partenaires industriels et institutionnels à Grenoble, dont le CEA et ENGIE Cofely. Le projet HyWay vise à favoriser, promouvoir et valider la pertinence technique, économique et environnementale du modèle français de déploiement de la mobilité hydrogène autour de flottes captives. Concrètement, ce projet a pour objectif d’industrialiser et intégrer des kits H₂ prolongateurs de l’autonomie de véhicules électriques hybrides dans des Kangoo ZE H₂. Ces dernières sont alimentées par des stations de recharge d’hydrogène renouvelable implantées à Grenoble et à Lyon sur sites privés avec accès au public.

La Direction de la Recherche Technologique du CEA, via le laboratoire CEA LITEN*, travaille activement au développement de technologies d’avenir au service de la transition énergétique. En réponse aux enjeux sociétaux de réduction de notre dépendance aux énergies fossiles et de limitation des émissions de gaz à effet de serre, le LITEN œuvre dans trois grands domaines : énergies renouvelables et stockage, efficacité énergétique & limitation de CO₂, synthèse et mise en œuvre des matériaux.

Présent sur le site du CEA Grenoble via sa filiale Pôle Utilités Services (PUS), ENGIE Cofely fournit depuis 2006 une quinzaine de fluides et de gaz à ses clients présents sur le Campus MINATEC, dont le CEA.

Déjà fournisseur d’hydrogène pour les laboratoires du CEA implantés au sein du Campus MINATEC, ENGIE Cofely a saisi l’opportunité offerte par le développement technologique et le projet HyWay pour réaliser sa première unité de production d’hydrogène renouvelable à usage industriel et de mobilité.

Première unité de production industrielle d’hydrogène renouvelable d’ENGIE Cofely

Une installation innovante et flexible

La production d’hydrogène s’effectue à partir de l’électrolyse de l’eau alimentée par de l’électricité issue des énergies renouvelables (solaire, éolien, hydrolien, hydraulique…).

Cette unité de production d’hydrogène est composée de trois électrolyseurs de type alcalin pour une capacité de production de 30 Nm3/h. Elle produira jusqu’à 150 000 m3 d’hydrogène par an dont jusqu’à 40 kg d’hydrogène par jour pour la station véhicule**.

L’hydrogène produit est comprimé en sortie des électrolyseurs pour être stocké à 200 bar sous forme gazeuse et à 30 bar sous forme solide par le biais d’une nouvelle technologie de stockage d’hydrogène utilisant des hydrures métalliques***.

Ce stockage permet d’apporter de la flexibilité à l’installation pour optimiser les coûts d’achats d’électricité, passer les pointes de besoin et assurer un premier niveau de secours.

L’hydrogène à destination du CEA est ensuite purifié pour répondre aux spécifications de pureté attendues en salle blanche (qualité 6.0 et 6.6), l’hydrogène à destination de la station véhicules ne nécessitant pas de purification complémentaire.

Un nouveau pas significatif d’ENGIE Cofely dans le développement de la filière d’hydrogène

En janvier 2018, ENGIE a  créé au sein du Groupe une Business Unit dédiée à l’hydrogène avec un objectif prioritaire : développer l’hydrogène  renouvelable de manière à tendre vers des systèmes énergétiques 100% décarbonés.

 « En France, ENGIE souhaite accompagner les territoires dans la transition énergétique. Nous considérons que l’hydrogène renouvelable, aux côtés d’autres vecteurs énergétiques, contribuera aux ambitions des territoires sur la gestion de leur mix énergétique, la réduction des émissions, la sécurité d’approvisionnement, et la diminution du bruit. Ces solutions peuvent être multi-usages, pour le transport, l’industrie, le stockage, les services. » Franck Bruel, Directeur Général Adjoint ENGIE. »

C’est dans ce contexte que ENGIE Cofely affirme son ambition et son avant-garde dans la filière hydrogène avec des projets significatifs tels que : 

>Le 29 septembre 2017, ENGIE Cofely a présenté le projet Hyport avec la création d’une société dédiée pour le développement de l’hydrogène vert dans en Région Occitanie et dans les zones aéroportuaires.

> Le 4 avril 2018, ENGIE Cofely a signé un accord de partenariat pour le développement de la filière hydrogène dans le département du Var : HynoVar.

Ce partenariat qui découle de la réponse à l’appel à projets « Territoires hydrogène » portée par la CCI du Var se concrétise entre autres par la mise en place d’une unité de production d’Hydrogène renouvelable sur le site du Circuit Paul Ricard pouvant alimenter des véhicules de tourisme ou utilitaires situés sur la zone d’activités du Plateau de Signes.

> Le 7 juin 2018, ENGIE Cofely a inauguré la plus importante flotte utilitaire hydrogène et la première station multi-carburants alternatifs en France.

Située au cœur du Marché International de Rungis, cette station alimente la flotte de 50 véhicules utilitaires Renault Kangoo Z.E roulant à l’hydrogène récemment mis à disposition pour les techniciens ENGIE Cofely. Avec un flux de 25 000 véhicules par jour, le Marché de Rungis qui offre la gratuité du péage à l’ensemble des véhicules propres viendront se ravitailler dans la station, qui est un endroit stratégique pour le développement de la mobilité verte pour le transport de marchandises en Ile de France.

Découverte de l’environnement Hydrogène Français

Par cette inauguration hautement symbolique de l’ambition d’ENGIE Cofely en matière de développement de la filière hydrogène et de ses usages, tant pour l’industrie que pour la mobilité ; ENGIE Cofely a souhaité proposer un mini-salon de l’éco-système de cette filière.

Pour mener à bien ces projets, ENGIE fait usage des différentes technologies disponibles sur le marché en fonction de la taille/nature des projets pour répondre au mieux aux besoin des clients.

Les stands proposés :

  • ENGIE Cofely – Les solutions hydrogène pour les territoires
  • EffiH – L’offre hydrogène ENGIE Cofely pour l’industrie
  • GNVERT – L’offre ENGIE pour la mobilité hydrogène
  • ATAWEY – Fabricant de station de production/distribution d’hydrogène vert pour véhicules
  • Zero Emission Valley – Région Auvergne Rhône-Alpes : Territoire d’Excellence de l’Hydrogène
  • Tenerrdis – Coordinateur du projet HyWay
  • CEA LITEN – Acteur clé dans la recherche et l’innovation sur l’hydrogène
  • Symbio  – Equipementier de nouvelle génération spécialisé dans la conception des modules de piles à hydrogène
  • Mc Phy – Fabricant de centrale de fourniture d’hydrogène par électrolyse

L’exposition de véhicules et vélos hydrogène étaient aussi au programme.

* Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Energies nouvelles et les Nanomatériaux (LITEN)
** 1 kg = 11 Nm3
*** Nouvelle technologie sur hydrures métalliques issue de la recherche du CEA