Les réseaux de chaleur répondent aux enjeux de la transition énergétique grâce à leur capacité à utiliser différentes énergies locales et renouvelables : biomasse, biogaz, géothermie, …

La loi de transition énergétique prévoit une augmentation importante de l’utilisation d’énergies renouvelables en 2030 en multipliant la mise en place des réseaux de chaleur par cinq.

En 2007, le passage à la TVA réduite à 5,5% pour l’ensemble des installations dont le mix énergétique correspondait à plus de 50% d’énergies renouvelables avait déjà permis de mettre en lumière les réseaux de chaleur.

En 2009, c’est la création du fonds chaleur (dispositif d’aide publique) qui avait permis à de nombreuses collectivités de s’intéresser à leurs chaufferies et de choisir la solution d’un réseau de chaleur.

Aujourd’hui, cette technologie utilise à 40% un mix énergétique vert. Les enjeux de la transition énergétique devraient rapidement permettre l’utilisation à plus de 50% d’énergies renouvelables.

Chaufferie-bois-Etouvie