Le bois énergie représente plus de 40% de la production primaire d’énergies renouvelables. Pour la première fois, les principaux acteurs du monde de l’énergie se rassemblent et organisent une journée dédiée à cette énergie majeure !

La « Journée bois énergie » : manifestation incontournable des énergies renouvelables

Pour la première fois, les acteurs du monde de l’énergie et du bois organisent une « Journée bois énergie » le jeudi 23 mai 2019 à Paris. Destinée aux responsables politiques, institutionnels, journalistes, parlementaires, parties prenantes et porteurs de projets cette manifestation l’occasion d’échanger sur les enjeux de la filière et l’atteinte des objectifs fixés par la Programmation Pluriannuelle de l’Energie.

  • Le bois énergie : bilan, perspectives et ambitions
  • Quelles ressources disponibles ?
  • Quels impacts sur l’environnement ?
  • Quels atouts pour nos territoires ?

Cet événement est organisé par CIBEAMORCE, FEDENE, FNCCRPropellet et SER avec le soutien de l’ADEME et de France Bois Forêt, la contribution de FEDEREC et Via Sèva et en partenariat avec l’ATEE, CNPF, EFF, FBR, FCBA, FNB, FNCOFOR, FNEDT, FRANSYLVA, GCF et ONF, regroupant ainsi les principales associations professionnelles et syndicats du monde de l’énergie et du bois.

Pour toute information complémentaire ou inscription, rendez-vous sur le site de la Fedene !

Le bois énergie : 1ère source d’énergie renouvelable en France

Première source d’énergie renouvelable en France la filière bois énergie connaît une croissance importante ces dernières années, notamment dans le secteur industriel. Le principe est simple : exploiter le potentiel énergétique de la ressource bois pour produire de la chaleur. Ce type d’énergie représente un avantage non négligeable au niveau environnemental : le bilan carbone est totalement neutre puisque le CO2 rejeté lors de la combustion correspond à celui qui a été capté par l’arbre pendant sa croissance.

Dans ce contexte, les réseaux de chaleur connaissent un nouvel essor ! Véritable chauffage central à l’échelle d’une ville ou d’un quartier, ils alimentent les immeubles raccordés via un réseau de canalisation situé sous la voirie. La chaleur peut être produite à partir de toutes les énergies existantes et notamment du bois énergie. Par sa taille, le réseau de chaleur urbain permet l’utilisation d’un bouquet énergétique varié afin de favoriser les énergies renouvelables.

Depuis avril 2018, la ville de Mâcon exploite le potentiel du bois énergie grâce à une nouvelle chaufferie biomasse 4.0. Décorrélé du prix des énergies fossiles, le bois énergie permet de proposer une énergie à un prix compétitif et stable aux usagers. La collecte, le transport annuel du bois et la dynamique induite dans le développement de l’exploitation forestière assurent la création d’environ 30 emplois dans la région. Cette solution qui va du financement à l’exploitation du réseau par ENGIE Cofely s’inscrit donc pleinement dans la stratégie globale du Groupe ENGIE tournée vers la transition zéro carbone « as a service ».

Le bois énergie : élément clé de la transition zéro carbone

Comme indiqué dans la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie, le danger immédiat qui guette notre civilisation trouve sa cause dans la production de gaz à effet de serre. Alors que dans le passé la transition énergétique était poussée par les États, elle est aujourd’hui tirée par les entreprises et les collectivités, sous l’impulsion des clients et citoyens. Entreprises et collectivités se retrouvent ainsi en première ligne du défi climatique. Cependant, l’équation à résoudre est complexe : elles doivent réaliser cette transition zéro carbone tout en préservant leur compétitivité et l’impact positif sur les parties prenantes.

Un bel exemple qui démontre l’ambition d’ENGIE Cofely de rendre possible pour les entreprises et les collectivités une transition zéro carbone grâce à des solutions intégrées « as a service ».