A Paris, jeudi 5 avril – Julien Chauvet, directeur ENGIE Cofely H2 France, Jo Brohan, président de Morbihan Energies et Myriam Abassi, directrice régionale adjointe de la Caisse des Dépôts, ont signé un accord de partenariat en vue de créer une société commune pour participer au développement de la filière hydrogène en Bretagne. Cette action, qui contribue à la structuration de la filière industrielle, est soutenue dès sa phase d’étude préalable, par la Région Bretagne, représentée par Karim GHACHEM, Président de la Commission Développement Durable, et par le groupe MICHELIN.

Cette future société commune assurera le développement d’une première infrastructure de distribution, de production d’hydrogène renouvelable et de location de véhicules à hydrogène dans le Morbihan. Elle permettra de soutenir le projet EFFIH2 Vannes/Bretagne labellisé dans le cadre de l’appel à projets « Territoires Hydrogènes », et notamment l’installation d’un système de production d’hydrogène renouvelable pour l’usine Michelin de Vannes. L’hydrogène renouvelable produit sur le site sera utilisée par l’usine pour les besoins de son processus de traitement thermique et alimentera également une station de distribution pour véhicules à hydrogène située à proximité du site Michelin pour des utilisateurs externes : collectivités, professionnels ou personnes privées.

Ce projet s’inscrit dans la politique de développement durable du groupe Michelin, dont un des axes consiste à limiter l’impact environnemental de ses activités industrielles.

Développer les énergies renouvelables et renforcer l’attractivité du territoire

Territoire précurseur dans cette énergie, Morbihan Energies a installé une première station sur son parking depuis l’année dernière, qui permet d’alimenter le premier véhicule hydrogène breton acquis par le syndicat. L’hydrogène est fabriqué grâce au surplus d’électricité verte produite sur le site « Kergrid » de Vannes. Il s’agit de la première borne de recharge en hydrogène de Bretagne. Une nouvelle mobilité se développe, plus performante, économe et durable. Elle répond aux enjeux des territoires et de demain.

La Région Bretagne, fortement engagée dans le Pacte électrique breton et dans le grand projet « smartgrid SMILE » de déploiement d’ici 2020 des systèmes énergétiques intelligents, porte ses réflexions sur la mobilité décarbonée et l’opportunité d’un soutien à des projets structurants pour un plus large usage des énergies renouvelables autour du vecteur hydrogène.

A ce titre, la Région Bretagne, l’ADEME et la Caisse des Dépôts apportent leur soutien et subventionnent l’étude de faisabilité du projet. Partenaire de toutes les collectivités, cette dernière participera à la structuration du projet, en phase avec l’émergence d’une mobilité intelligente et durable, fondée sur une énergie d’avenir.

ENGIE Cofely, acteur de la filière française de l’hydrogène énergie apportera son expertise pour concevoir, réaliser et exploiter des unités de productions d’hydrogène vert destinées à la mobilité terrestre, à l’industrie, la logistique ou le transport maritime et aérien. « ENGIE Cofely est très fier d’accompagner Morbihan Energies et la région Bretagne dans ce mouvement en faveur de la transition énergétique. Je suis convaincu que le développement massif de ces solutions hydrogène vert passe par la coopération et les partenariats avec les territoires et les municipalités » affirme Jean-Pierre Moneger, Directeur Général ENGIE Cofely.

La création de cette future société va permettre de réunir les acteurs locaux engagés dans cette transformation du monde de l’énergie.