Var : l’hydrogène renouvelable s’invite sur le Circuit Paul Ricard et dans la zone portuaire de Toulon.

A l’occasion du salon Hyvolution dédié à l’hydrogène énergie, Alain COLLE directeur commercial ENGIE Cofely, Jacques BIANCHI président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var, Stéphane CLAIR directeur général du Circuit Paul Ricard, Christophe et Yves ARNAL, gérants des Bateliers de la Côte d’Azur et Arnaud VASQUEZ président d’HYSEAS ont signé ce jour un accord de partenariat pour le développement d’une filière hydrogène sur deux pôles économiques et emblématiques du Var.

Ce partenariat qui découle de la réponse à l’appel à projets « Territoires hydrogène » portée par la CCI du Var se concrétisera par :

  • La mise en place d’une unité de production H2 renouvelable sur le site du Circuit Paul Ricard pouvant alimenter des véhicules de tourisme ou utilitaires situés sur la zone d’activités du Plateau de Signes,
  • Le développement d’un service d’avitaillement H2 dans la zone portuaire de Toulon pour une navette maritime passager, propriété de Les Bateliers de la Côte d’Azur, équipée de groupes motopropulseurs marines à hydrogène conçus par HYSEAS, société d’ingénierie et de conception d’équipements marins ; et d’activités logistique ou de transport urbain.

La CCI apportera son soutien et son expertise dans le domaine des zones portuaires et de l’animation des zones d’activité du Territoire, compétence complétée par ENGIE Cofely, acteur de la filière française de l’hydrogène énergie qui apportera son expertise pour concevoir, réaliser et exploiter des unités de production d’hydrogène renouvelable destinées à la mobilité terrestre, à l’industrie, la logistique et/ou le transport maritime et aérien.

Dans la première phase de ce partenariat, une étude conjointe sera réalisée afin de démontrer la viabilité technico-économique du projet.

Une première concrétisation pour le Grand Prix de France de Formule 1

Une unité de production temporaire H2 sera installée sur le domaine du Circuit Paul Ricard pendant le Grand Prix de Formule 1 du 21 au 24 juin 2018. Des navettes entre l’aéroport et le circuit seront assurées par des véhicules hydrogènes, parfaite occasion de promouvoir la mobilité décarbonnée lors d’un événement de portée internationale.