Les 24, 25 et 26 août derniers se tenait le sommet du G7. Un événement international qui a fortement mobilisé les Biarrots et au cours duquel la transition énergétique a occupé le devant de la scène. L’occasion pour ENGIE Cofely, Pragma Industrie et la Région Nouvelle Aquitaine de partager leurs engagements avec la mise à disposition de 200 vélos hydrogène. Retour sur un Sommet écoresponsable.

Le G7, sommet d’innovations pour la transition énergétique

2000 journalistes du monde entier, 3000 membres de délégations, mais aussi 27 chefs d’États ou gouvernements. Pas de doute, la célèbre station balnéaire de la côte basque a vécu au rythme du G7 pendant 3 jours.

Un événement sous haute sécurité autour de la thématique de l’écoresponsabilité, qui fut l’occasion de présenter des solutions innovantes.

ENGIE et la Fondation ENGIE ont apporté leur soutien à l’organisation du Sommet via un don en nature et un mécénat de compétences. Concrètement, ENGIE a fourni des solutions énergétiques bas ou zéro carbone. Ainsi, ENGIE a installé un champ solaire pour alimenter une mini-ligne de tram’bus et le centre de presse. Le Groupe a également mis a mis en place des groupes électrogènes à l’huile de colza. Enfin, les participants ont pu recharger leurs terminaux mobiles sur des totems solaires.

Mais l’innovation qui a le plus fait parler d’elle est indéniablement les 200 vélos hydrogène mis à disposition des forces de sécurité et des 2000 journalistes accrédités. Grâce à ces vélos propulsés par une pile à combustible, ils ont pu se déplacer sans effort et rapidement sur l’étendue de la zone de l’événement. Aussi, au terme de ces 3 jours, les usagers ont parcouru près de 3000 km avec des pics à 25 km/h !

>> Découvrez les vélos hydrogène au G7 en images <<

Les vélos hydrogène stars d’un G7 « écoresponsable »

L’un des objectifs de l’Élysée et l’équipe organisatrice du G7 était d’obtenir la certification ISO 20121. Lancée en 2012 à l’occasion des JO de Londres, la norme internationale ISO 20121 vient récompenser les événements « durables ». Elle délivre une méthodologie de conduite responsable pour les organisateurs, les sites d’accueil et tous les maillons de la chaîne logistique événementielle. Une certification obtenue grâce à l’engagement de tous les acteurs mobilisés pour le G7.

Première concernée car elle accueillait le Sommet, la Région Nouvelle Aquitaine est véritablement engagée dans sa transition zéro carbone. En effet, elle œuvre notamment pour le développement et la structuration de l’hydrogène sur son territoire. Des vélos hydrogène circulent d’ailleurs déjà sur les routes de Chambéry, Saint-Lô ou encore Anglet.

C’est la société biarrote Pragma Industrie, spécialisée dans la conception de pile à combustible depuis 15 ans, qui a développé « Alpha », le premier vélo à assistance électrique de série. Ce dernier est propulsé par une pile à combustible hydrogène et non plus une batterie. ENGIE Cofely a passé commande de 200 vélos qui peuvent répondre à tous les usages : éco-tourisme, flotte professionnelle ou encore système de libre-service urbain. Ce sont eux qui ont transporté les journalistes lors du G7. Un premier coup de pédale avant de partir arpenter les routes de la région.

>> A l’instar de l’engagement de la Région, de ses partenaires et des entreprises locales fin août dernier à Biarritz, les exemples se multiplient. Ils viennent confirmer le rôle déterminant des territoires dans la lutte contre le réchauffement climatique. L’hydrogène renouvelable, quant à lui, se présente comme une solution durable et aux possibilités infinie pour imaginer la mobilité de demain. Une conviction qu’ENGIE Cofely partage au quotidien avec ses clients. 

Un G7 au rythme des vélos hydrogène

Un G7 au rythme des vélos hydrogène

A lire aussi