Selon une étude du syndicat des énergies renouvelables (SER) et des gestionnaires de réseaux de gaz, l’injection de gaz naturel renouvelable sur les réseaux de gaz français a progressé de 160 % en 2015 par rapport à 2014.

Promulguée le 18 août 2015, la loi relative à la transition énergétique fixe à 10 % la consommation de gaz renouvelable à l’horizon 2030.

En 2015, avec 17 sites d’injection, le gaz renouvelable est devenu une réalité. Aujourd’hui, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et les gestionnaires de réseaux de gaz publient le premier Panorama du gaz renouvelable, un état des lieux d’une filière en pleine croissance et dont les premiers résultats confirment le fort potentiel de développement.

Outre les informations qu’il comporte, ce document traduit l’engagement collectif des acteurs afin de promouvoir le gaz renouvelable et, plus spécifiquement, le biométhane.

À l’horizon 2030, les acteurs estiment que 30 TWh de biométhane seraient injectés à partir de 1 400 sites, soit 5,5 millions de tonnes de gaz à effet de serre évitées. L’essor de la filière passera notamment par une simplification de la règlementation et par des mécanismes de soutien adaptés.

Découvrez le panorama complet disponible en téléchargement sur le site du Syndicat des Energies Renouvelables