La ville de Châteaubriant inaugure le plus important champ de capteurs solaires thermiques en France relié à un réseau de chaleur urbain.

Photo de l'inauguration de la centrale solaire thermique de la ville de Châteaubriant.

Alain HUNAULT, Maire de Châteaubriant, Président de la Communauté de Communes de Châteaubriant-Derval, Madame Nicole KLEIN, Préfète de la Région Pays de la Loire, Préfète de la Loire-Atlantique, Gérard MESTRALLET, Président du Conseil d’Administration d’ENGIE, et Monsieur Bruno LECHEVIN, Président de l’ADEME, inaugurent ce jour la centrale solaire thermique nouvellement connectée au réseau de chaleur urbain.

Cette centrale solaire thermique, née de la volonté de la Ville de Châteaubriant, est une première en France à cette échelle. Raccordée au réseau de chaleur urbain géré par ENGIE Cofely, la centrale, d’une puissance de 2 mégawatts (MW), produira à partir de calories solaires gratuites, de l’eau chaude réinjectée dans le réseau.

La centrale solaire thermique marque une nouvelle étape dans l’engagement de la collectivité en faveur de la croissance verte, après la mise en place à l’automne 2011, d’une chaufferie-bois et d’un réseau de chaleur urbain, atteignant aujourd’hui 10 km.

Cette installation de 1,5 million d’euros est soutenue par l’Etat, via l’ADEME, dans le cadre du fonds chaleur à hauteur de 70 %. Pour compléter l’installation solaire et permettre une partie du financement, ENGIE Cofely a investi dans une cogénération gaz qui va permettre de produire de manière simultanée de la chaleur pour le réseau urbain et de l’électricité qui sera revendue à EDFOA.

Ce projet permettra de diminuer de 5 % le coût moyen de la chaleur pour les abonnés.

Chiffres clés

900 MWh de chaleur produite par an
2 MW de puissance pour la centrale solaire thermique
2200 m2 de capteurs solaires
2200 tonnes de CO2 évitées par an