« C’est véritablement l’idée de participer à la transmission de savoirs qui m’a poussée à m’investir dans ce rôle »

Pourquoi avez-voulu être tutrice ?

C’est véritablement l’idée de participer à la transmission des savoirs qui m’a poussée à m’investir dans ce rôle. J’ai moi-même été bien accompagnée pendant ma formation et ça a contribué à me faire arriver où je suis. L’engagement dont ont fait preuve certaines personnes à mon égard m’a donné envie de m’investir à mon tour dans la formation de jeunes étudiants.

Qu’est ce que votre rôle de tutrice vous apporte ?

Mon rôle de tutrice me permet de développer une première expérience managériale. Il est nécessaire de prendre du temps pour former l’apprenti. Ce temps n’est pas perdu car, au fil du temps, l’alternant monte en compétences et devient de plus en plus autonome dans ses missions. Il est très intéressant de travailler avec des nouveaux collaborateurs. C’est un moyen d’avoir un regard neuf sur la manière dont on exerce notre métier. Toute remarque est bonne à prendre, c’est ce qui fait avancer l’entreprise.

Participez-vous au recrutement de vos alternants ?

J’ai réellement eu l’opportunité de participer au choix de la personne que j’accompagne. J’ai été sollicitée pour valider des candidatures présélectionnées par la Direction des Ressources Humaines. Les candidats validés ont alors passé une première étape de recrutement avec la Direction des Ressources Humaines. Mon responsable et moi avons reçu trois candidats avant de porter notre choix sur l’une des candidates.

Avez-vous suivi une formation pour devenir tutrice ? Quels sont les outils et les personnes qui vous aident dans cette mission ?

J’ai suivi une formation sur une journée visant à aider les tuteurs à mieux comprendre leur rôle. J’ai ensuite bénéficié d’une demi-journée de sensibilisation sur le rôle de tuteur d’un apprenti. Ces deux moments d’échange et d’apprentissage ont permis de répondre à de nombreuses questions que je me posais. Je sais que la direction des Ressources Humaines peut être un soutien pour moi en cas d’interrogation. J’ai aussi pu échanger avec d’autres collègues ayant une expérience du tutorat, ce qui me permet d’apprendre et d’adapter mon rôle de tutrice.