Le changement actuel de modèle énergétique est une source d’opportunités

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Roméo ne fait pas dans le détail ! Après avoir négocié d’énormes contrats long terme pour garantir un approvisionnement pérenne et compétitif en gaz naturel, il accompagne les géants de l’industrie pour optimiser leurs consommations et accélérer leur transition énergétique.

Depuis dix ans qu’il parcourt le vaste monde de l’énergie, Roméo ne se lasse pas d’en faire le tour. Alsacien d’origine, il lui prend très tôt l’envie d’élargir ses horizons ainsi il décide d’enrichir sa formation d’ingénieur au  Royal Institute of Technology de Stockhom et de se spécialiser dans les domaines énergétiques. À 23 ans cette ouverture d’esprit le conduit à parler couramment cinq langues : le français, l’allemand, l’alsacien, l’anglais et le suédois. Et c’est Gaz de France qu’il choisit pour mettre en pratique ses acquis. Cadre Opérations Gaz au Dispatching, Roméo contribue à la mise en place d’une gestion logistique du gaz compétitive et optimisée pour le Groupe. Il intervient dans sept pays européens, dont l’Allemagne. Son goût pour l’international l’incite à aller plus loin. Trois ans plus tard, lorsqu’il arrive dans le département « Long Term Gas » de la Branche Energie Europe de GDF SUEZ, il ne lui manque que la pratique de la langue russe pour négocier couramment des contrats d’approvisionnement de gaz naturel avec le géant Gazprom. Qu’à cela ne tienne ; il apprend l’alphabet cyrillique. « Les heures de négociation avec les russes resteront sans doute des souvenirs et des émotions parmi les plus intenses dans ma mémoire ! » Les volumes en jeu sont considérables : plus de 10 milliards de M3 par an. Roméo doit prendre en considération tous les facteurs de risque. Il sécurise des contrats long terme en collaboration avec les experts juridiques et financiers du Groupe, et les spécialistes de la gestion d’actifs. Leur synergie favorisera grandement le développement du partenariat entre les deux Groupes et la relation bilatérale entre leurs dirigeants et les autorités russes et françaises.

Moins de carbone

Ensuite, Roméo est devenu Responsable Grands Comptes au sein de Global Energy, l’entité commerciale dédiée à la fourniture d’énergie aux grands industriels en Europe pour ENGIE. Son rôle a été de comprendre les enjeux de ses clients et de les accompagner  pour optimiser leurs consommations et accélérer leur transition énergétique.

Aujourd’hui, son poste au sein d’ENGIE Cofely  lui permet de s’engager à fond dans la transition énergétique. « Naturellement, j’ai voulu mettre mes compétences au service de mes convictions. Concrètement, cela signifie construire en amont au sein d’ENGIE Cofely, les solutions alternatives et complémentaires de production et de gestion des énergies qui répondent aux  besoins fondamentaux de nos clients en confort, sécurité, fiabilité. » Il s’efforce notamment de construire de nouvelles solutions pour développer les « communautés énergétiques ».

Son travail consiste à détecter les nouvelles opportunités issues des grands changements du modèle énergétique actuels, pour évoluer vers une production d’énergie beaucoup plus décentralisée. Au quotidien, il les met en résonance avec les activités traditionnelles pour générer de la valeur additionnelle. L’objectif est de définir de nouvelles solutions en termes de services aux clients : efficacité énergétique, fourniture d’énergie, innovations digitales et ainsi contribuer à façonner un monde plus neutre en carbone. « Je suis sur des sujets qui sont au cœur  des enjeux  énergétiques de demain et j’ai la chance d’y avoir un rôle opérationnel, avec tous les aspects des problématiques : juridiques, techniques, commerciales, financières….Nous essayons de comprendre les mouvements de fond et de trouver de nouvelles solutions qui vont être plus avantageuses pour nos clients. »

 Tous les maillons de la chaîne

Les différentes expériences de Roméo l’ont amené à interagir avec une très importante diversité d’interlocuteurs : aussi bien de grands producteurs de gaz, des traders, des gestionnaires de gazoducs que des exploitants d’installations énergétiques dans des usines ou encore les autorités administratives de régulation. Il a donc une vision précise de l’ensemble de la chaîne énergétique, tant en interne qu’en externe. Ses fonctions successives ont également élargi le champ de ses compétences d’ingénieur technique avec des ouvertures sur le droit, la négociation, l’innovation. Les sujets et thèmes abordés dans son quotidien le passionnent. « Très souvent les journées se terminent avec un sentiment très fort de satisfaction car  collectivement nous avons fait progresser  nos idées et nos projets. C’est primordial de rester en mouvement dans mes domaines. »

La richesse et la diversité des échanges que j’ai avec les collègues du groupe qui travaillent sur des métiers différents mais qui in fine se croisent constituent aussi un moteur essentiel. »

Voir plus loin

Après le vol à voile dans sa jeunesse, Roméo s’est pris de passion pour le pilotage des avions à moteur. Il accumule méthodiquement les heures de vol jusqu’à l’obtention de son brevet. Un permis qu’il emploiera sans doute pour repousser de nouvelles frontières.

« Tout mon parcours a été fortement imprégné de la dimension internationale, ou plutôt multiculturelle avec une forte orientation vers la compréhension des enjeux internes et externes. » Dans son métier, comme aux commandes de son aéroplane, il choisit les itinéraires les plus sûrs et fait preuve de sang-froid, d’anticipation et de réactivité pour voir loin tout en maîtrisant les détails opérationnels. «  Il me faut être toujours orienté vers des objectifs et réussir à les faire partager avec la communauté de contributeurs internes et externes. » Les meilleurs atouts de Roméo pour avancer sont certainement son énergie et sa passion de convaincre.