Découvrez le témoignage de Jessica, Chef de Projet chez ENGIE Cofely et marraine de l’association « Elles bougent ».

Photo de Jessica, chef de projet chez ENGIE Cofely et engagée dans l'association « Elles bougent » tant que marraine.

Photo de Jessica, chef de projet chez ENGIE Cofely et engagée dans l’association « Elles bougent » tant que marraine.

Qui êtes-vous Jessica ?

Je suis rentrée dans l’entreprise il y a 17 ans en tant que stagiaire, à l’issue de ma licence en maintenance. Ma mission était de chiffrer des prestations de renouvellement d’équipements pour une ville déjà cliente et d’assister les techniciens lors des interventions. J’ai tout de suite adoré aller sur le terrain, faire partie d’une équipe, côtoyer nos clients (un gardien, un locataire, un responsable de service ou même un directeur) et réaliser des actions concrètes.

Par la suite, j’ai occupé les postes d’adjoint au chef de secteur, responsable qualité agence, responsable d’équipe d’exploitation et actuellement chef de projet rattachée au siège.

Comment êtes-vous devenue marraine Elles Bougent ?

Quand mon responsable RH d’agence m’a parlé de cette association, j’ai tout de suite dit oui. Il me paraissait naturel de parler de mon métier. La diversité de nos activités mérite que nous soyons connus surtout par les jeunes filles qui ont tout à fait leur place chez nous. Nos métiers, surtout opérationnels, ne sont pas assez mis en valeur. Pourtant ils sont passionnants et ne sont pas cantonnés à un certain profil.

Quels sont les conseils que vous donnez aux jeunes filles que vous rencontrez ?

Je leur conseille d’être elles-mêmes. Et de ne pas hésiter à faire des métiers de terrain : ça donne une expérience précieuse pour les années qui suivent. Les jeunes filles que je rencontre écoutent, posent beaucoup de questions. Souvent, elles savent déjà très bien ce qu’elles veulent et ont simplement besoin de confirmations.