Accroître l’autonomie énergétique

C’est dans le cadre d’une politique de transition énergétique ambitieuse que la région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a décidé de consacrer en 2017 près de 53,4 millions d’euros dans la transition écologique et énergétique, la biodiversité et l’économie circulaire.

Le programme de la région permet d’augmenter la part de ressources naturelles dans l’ensemble des démarches engagées notamment pour le Plan littoral 21.

Pour accroître son autonomie énergétique, la région mise aussi sur le développement de la filière hydrogène. Grâce à une étude stratégique menée par l’agence Madeeli sur la filière hydrogène, la région a pu proposer un véritable plan d’actions pour capitaliser sur cette filière tout en créant du lien avec les autres stratégies portées en Occitanie.

L’hydrogène vert, un projet : Hyport

C’est grâce à ce constat et à ce plan d’actions que le projet Hyport a vu le jour.

Hyport, est l’un des projets retenus parmi les lauréats de l’Appel à Projet National « Territoires Hydrogène ».

Ainsi, une quarantaine d’entreprises, laboratoires et collectivités ont soutenu ce projet de développement de l’activité Hydrogène vert grâce au financement, à la réalisation et à l’exploitation des infrastructures de production et de station de rechargement utilisant cette ressource.

Hyport, une société dédiée au développement de la filière hydrogène

Les acteurs du projet Hyport signent la convention Hyport pour la création de la société dédiée.

Les acteurs du projet Hyport signent la convention Hyport pour la création de la société dédiée.

Née du projet, la société Hyport a été créée, regroupant la sous filiale de la Région, Midi-Pyrénées énergies investissements et ENGIE Cofely. Ce dernier est l’associé majoritaire du capital de Hyport.

4 grands objectifs se sont dessinés pour piloter l’activité de cette société :

  • Développer des offres de service d’hydrogène vert pour les plates-formes aéroportuaires et leurs environnements.

  • Déployer des infrastructures de production et de mise à disposition d’hydrogène vert destinées aux offres de service de l’hydrogène pour tous les équipements de la vie de la plate-forme aéroportuaire afin de réduire l’empreinte carbone de cette activité (avions, engins de piste, navettes).

  • Développer des infrastructures d’hydrogène vert sur le territoire Occitanie pour les services de mobilité verte, l’industrie et la logistique.

  • Déployer des services de location de véhicules hydrogène comme les bus, véhicules utilitaires ou véhicules de tourisme sur et autour des zones aéroportuaires.

Le 1er projet est lancé sur les deux zones aéroportuaires majeures de Toulouse et de Tarbes. L’objectif de ce lancement, est d’exploiter le potentiel énergétique de l’hydrogène en l’utilisant comme carburant propre pour les véhicules en circulation dans les aéroports.

La Kangoo ZE pour le projet Hyport

La Kangoo ZE était sur place lors de la signature de la convention du projet Hyport

Enfin, Hyport renforcera le maillage territorial autour de l’hydrogène vert, en utilisant 100% d’énergies renouvelables provenant de grids locaux.

« Notre objectif est de faire d’Occitanie, la 1ère région à énergie positive d’Europe. L’hydrogène a un rôle structurant dans ce contexte de transition énergétique. Avec le projet Hyport, la dynamique est lancée pour répondre aux enjeux industriels majeurs à venir pour l’Occitanie. » Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et présidente de Madeeli. 

« La création de la société Hyport illustre bien la volonté d’ENGIE Cofely de promouvoir l’hydrogène en proposant des solutions innovantes, locales et compétitives. » Jean-Pierre Monéger, directeur général d’ENGIE Cofely.

 

Chiffres clés

Plus de 40 partenaires ont montré leur intérêt pour le projet
100 % d’ENR provenant de grids locaux
Une flotte de 50 véhicules de tourisme, utilitaires et Kangoo hydrogène ZE H2 sera déployée
5 bus hydrogène seront mis à disposition
Entre 12 et 15 millions d'euros d’investissement