Bordeaux Métropole fait le choix de la géothermie pour son réseau de chaleur de la Plaine Rive Droite afin d’assurer sa croissance verte.

ENGIE Cofely et Storengy, deux filiales du Groupe ENGIE se sont associées pour répondre aux enjeux de Bordeaux Métropole et à son ambition de s’engager vers la transition énergétique.

Les deux entités agiront sous la forme d’une délégation de service public d’une durée de 30 ans pour le réseau de chaleur de la Plaine Rive Droite en intégrant la géothermie comme source d’énergie verte.

Grâce à l’expertise d’ENGIE Cofely dans le développement des réseaux de chaleur et à celle de Storengy dans l’exploration et le développement du sous-sol, Bordeaux Métropole investit une ressource plus profonde et plus chaude.

La mise en place d’une géothermie permet de récupérer la chaleur contenue dans le sous-sol ou dans les nappes d’eau souterraines. La température de la terre et de l’eau souterraine augmente avec la profondeur, de 3°C tous les 100 mètres. Lorsque le réservoir géothermique est à une température modérée, cette ressource est exploitée pour la production de chaleur ensuite distribuée par un réseau de chaleur.

La chaleur naturelle des aquifères profonds permettra de répondre à 82 % des besoins de chaleur, le complément étant assuré par du gaz naturel. Le recours à la géothermie est une première en France depuis 30 ans en dehors de la région parisienne.

Après obtention de l’ensemble des autorisations administratives, la phase de travaux dédiée au réseau de chaleur commencera. Les forages du doublet géothermique débuteront quant à eux début 2019.

La volonté de Bordeaux Métropole était d’intégrer ce réseau de chaleur dans le paysage de la rive droite sans le dénaturer. C’est le cabinet bordelais Moon Safari qui a proposé une architecture faisant référence au patrimoine industriel local et une construction à partir de matériaux durables.

Pour sensibiliser les habitants de la Métropole et assurer l’interactivité des programmes pédagogiques destinés aux classes d’écoles, ENGIE bâtira une maison des énergies citoyennes.

Chiffres clés

Chiffres clés

28 000 logements desservis.
25 km de longueur du réseau.
19 000 tonnes de CO₂ évitées par an.
82 % de couverture des besoins à partir d’ENR.