Dans le cadre d’une Délégation de Service Public signée en 2011, Chaumont et ENGIE Cofely posent la 1ère pierre de la chaufferie biomasse du réseau de chaleur de la ville.

Cette installation, qui sera mise en service en septembre 2017, desservira à terme 4200 équivalents logements. La majorité des besoins sera couvert par des énergies locales et renouvelables. L’approvisionnement sera réalisé dans un rayon de 50km avec une provenance majoritaire du département de la Haute-Marne.

Pose de la 1ère pierre du réseau de chaleur de la ville de Chaumont

Pose de la 1ère pierre du réseau de chaleur de la ville de Chaumont

Par ailleurs, le choix de la biomasse permet de garantir aux occupants une chaleur à un prix compétitif et peu volatil dans la durée.

Le recours à la biomasse permet également d’améliorer significativement l’impact environnemental en évitant l’émission dans l’atmosphère de plus de 3500 tonnes de CO₂ par an.

Afin de suivre les consommations et les usages, la ville de Chaumont bénéficie d’un système intelligent incluant télé-relève, télésurveillance et télé-pilotage des installations.

Chiffres clés

4 200 équivalents logements.
3 500 tonnes de CO₂ évitées par an.
5 000 tonnes de bois-énergie par an.